Bombardements de Mugunga : un site des Anciens combattants choisi pour l’inhumation des victimes

Mai 11, 2024 - 03:20
 0
Bombardements de Mugunga : un site des Anciens combattants choisi pour l’inhumation des victimes

Un site des Anciens combattants (Soldats de la Force publique du Congo belge) situé à Nyiragongo, au Nord-Kivu, a été choisi pour l’inhumation des victimes des bombes larguées par l’armée rwandaise sur Mugunga-Lushagala à Goma, a-t-on appris vendredi de source officielle.

« Sur ce site qui était réservé aux anciens combattants sera érigé un site de mémoire, ce cimetière qu’on appellera « Genocost » (…) Et nous tous, nous viendrons ici pour nous souvenir et conjurer le sort », a déclaré Fabrice Puela, ministre des Droits humains, lors de la visite du site par la délégation mixte Gouvernement-Assemblée nationale.

Sur ce site, il sera érigé ce cimetière des 35 victimes de la barbarie rwandaise.

Le général-major Peter Cirimwami, gouverneur de la province du Nord-Kivu, a précisé qu’il s’agit de « trois hectares de terre localisés dans le territoire de Nyiragongo ».

« Nous avons signé hier soir un arrêté qui désaffecte ce terrain et qui l’attribue au mémorial que nous allons ériger ici en mémoire de nos frères et sœurs victimes de la barbarie des rwandais et leurs supplétifs du M23 », a-t-il dit.

Cette délégation conduite par Modeste Mutinga, ministre des Affaires sociales a été dépêchée par le Chef de l’Etat afin d’organiser les obsèques des 35 personnes arrachées de l’affection humaine par les bombes larguées, à partir des collines surplombant la cité de Sake, sur les sites des déplacés de Mugunga-Lushala, à une quinzaine de kilomètres à l’Ouest de la ville de Goma, capitale provinciale du Nord-Kivu.

Elle a également apporté une assistance en nourritures et biens matériels aux sinistrés des bombardements de l’agresseur rwandais. Cette délégation est composée de deux membres du gouvernement et cinq députés nationaux. Mediacongonet/ via Oyebi