Lutte/CAN 2024 : Faute des moyens, la RDC ne sera pas en Égypte

Mar 27, 2024 - 05:24
 0
Lutte/CAN 2024 : Faute des moyens, la RDC ne sera pas en Égypte

Les Léopards lutte de la République Démocratique du Congo (RDC) ont brillé par leur absence aux championnats africains 2024 de la spécialité, qui s’est tenue du 18 au 19 mars passé à Alexandrie, en Égypte.

La faute aux moyens financiers à la disposition de la fédération et au ministre des sports et loisirs, François Kabulo qui a signé en retard l’ordre de mission, d’après le directeur technique national de lutte, Bernard Basampi constaté par ACTUALITÉ.CD

« L’ordre de mission a été signé en retard par le ministre des sports. Il a signé juste après son retour du Ghana aux Jeux Africains alors que cet ordre de mission devrait suivre le circuit normal dans différents ministères pour décaissement de fonds. C’est lui qui nous a causé tout ce tord pourtant que nous nous sommes bien préparés techniquement malgré dans des conditions difficiles », a-t-il dit à ACTUALITÉ.CD

Avant de poursuivre : 

« Les dates de cette compétition étaient bien connues en avance par le ministre. Donc nos autorités n’ont aucun souci des autres disciplines que le football. Maintenant je ne sais pas si nous aurons des sanctions au niveau international parce que les athlètes étaient inscrits et enregistrés pour participer à cette compétition mais n’ont pas pris part. C’est la faute de nos autorités et nous regrettons seulement l’inattention de leur part alors que nous nous sommes préparés pour cette compétition ».

Cette compétition, qui a réuni plusieurs lutteurs du continent, a également servi pour la qualification des Jeux olympiques de Paris 2024. Pour ces championnats d'Afrique qui viennent de se terminer, la Fédération Congolaise de Lutte avait prévu d'aligner nonante (90) athlètes, dont 30 cadets, juniors et seniors. La qualification concerne 18 athlètes : 6 femmes seniors, 6 hommes seniors garçons Gréco Romain et 6 hommes seniors garçons libre olympique. Actualité.cd/ via Oyebi