Mme Fatou, danseuse qui a été touchée aux parties intimes par l'artiste Koffi Olomide en pleine repetition parle d'un acte non "délibéré". C'était par erreur.(vidéo)

Geste déplacé de Koffi Olomidé vis-à-vis d’une de ses danseuses : La victime de la main baladeuse parle d'un acte non "délibéré". Cetait "par erreur". C'est quelqu’un "que je respecte, que j’admire". Sa main est "passée par derrière, il n’a pas voulu me manquer du respect".