Nord-Kivu : au moins 23 000 familles déplacées dans l'urgence à Rusayo

Mai 7, 2024 - 07:03
 0
Nord-Kivu : au moins 23 000 familles déplacées dans l'urgence à Rusayo

Nord-Kivu, 4 mai 2024, de nouveaux déplacés dont des femmes enceintes et des enfants malnutris affluent vers le poste de santé avancé installé par l’ONG MSF sur le nouveau site de Rusayo 3.

L’ONG humanitaire Médecins sans frontières a signalé samedi 4 mai, de nouveaux déplacements de personnes qui affluent vers le site de déplacés de Rusayo 3, situé dans le territoire de Nyiragongo, au Nord-Kivu.

Depuis deux mois, pour fuir les bombardements qui deviennent récurrents et trouver de nouveaux sites pour bénéficier d’une prise en charge humanitaire, des milliers de ménages quittent les camps saturés de Rusayo 1 et 2, de Lushagala et Bulengo et d’autres sites informels pour s’installer dans sur ce nouveau site.

Selon le MSF, en moins d’un mois, le nombre des ménages sur le nouveau site de Rusayo 3 est passé de près de 7000 ménages à 23 000. Ce camp réunit environ 100 000 personnes. Cette organisation a installé il y a peu, un poste de santé avancé pour la prise en charge médicale des déplacés. Dans ce poste, des dizaines de mères affluent chaque jour avec leurs enfants malnutris pour une consultation.

Le Dr Jean-Paul Kasolwa, responsable des activités de MSF sur le site de Rusayo 3 explique que depuis l’installation de ce poste de santé avancé, plusieurs nouveaux malades sont reçus.

« Chaque jour, au moins 100 malades en situation difficile arrivent ici selon les membres du comité de ce site », ajoute Dr Jean-Paul.

Médecins sans frontières a récemment distribué du matériel de première nécessité constitué des bâches, couvertures et ustensiles de cuisine à près de 7000 ménages installés sur ce site.

Il lance un appel urgent à la solidarité internationale pour répondre aux énormes besoins de ces familles déplacées afin de leur offrir un minimum de dignité et d'espoir dans ces conditions de vie extrêmement précaires. Radiookapinet/ via Oyebi