Pour contrecarrer la Balkanisation : l’axe “Russie-Chine- Turquie” favorable à la RDC

Mar 21, 2024 - 00:59
 0
Pour contrecarrer la Balkanisation : l’axe “Russie-Chine- Turquie” favorable à la RDC

Dans un message transmis à Vladimir Poutine à la suite de sa réélection pour le troisième mandat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo lui exprime ses vives félicitations au nom du peuple congolais. Le Président de la République Démocratique du Congo trouve que cette reconduction est un témoignage éloquent de la confiance du peuple russe en son endroit.

Cette reconnaissance valait la peine.

La Fédération de la Russie, qu’il va continuer à diriger, compte parmi les 5 pays permanents du Conseil de sécurité des Nations-Unies, d’un apport indéniable contre la Balkanisation de la RDCongo par le biais du Rwanda, en complicité avec d’autres dirigeants de la région des Grands Lacs.

La Russie agit toujours à visage découvert par rapport à ce dossier pendant que d’autres pays, à travers leurs influentes multinationales, appuient sans désemparer le retrait de la partie orientale du territoire national.

Le Franco-camerounais a une fois de plus alerté, Charles Onana, journaliste d’investigation de son état, est revenu le samedi 16 mars sur cette menace contre l’intégrité territoriale de la RDC à l’Université de Kinshasa(UNIKIN).

L’homme a insisté.

Pour lui, ceux qui rôdent autour de minerais stratégiques de l’heure tiennent à s’en servir sans contrôle. Le Franco- camerounais ne s’explique de voir ces bailleurs de l’insécurité, bien connus, soutenir le génocide, en tenant coûte que coûte à la dislocation de la RDC.

Ne l’ayant pas souligné, d’autres sources indiquent l’installation des camps des peuplements par des Rwandais à Nyiragongo, Kibumba et Buhumba.

Des visées subversives menées en surfant aussi sur un dialogue de façade voulu par Kigali derrière un agenda caché, dans l’unique de distraire pendant que la coopération militaire entre la RDC et la Russie se trouve dans une phase décisive pour sa formalisation.

Un autre pays du Conseil permanent de sécurité de l’ONU se trouve être là Chine, qui a aussi fait échec à la Balkanisation. Il est vraiment clair d’entretenir des relations claires avec ces pays, qui jouent francs jeux avec la RDC pour la sauvegarde de son intégrité territoriale . La Turquie qui fait aussi preuve de sa volonté de bien mettre pied au Congo-Kinshasa ne doit pas être ignorée.

D’où l’axe constitué de ces pays en harmonie du reste entre eux est à bien entretenir.

À toute autorité de la RDC ayant un quelconque pouvoir de ne pas obscurcir des relations entre les opérateurs miniers et entrepreneurs en provenance de ces pays amis. Pour ne pas tomber dans la campagne de diabolisation ourdie par les Vautours autour des richesses de la RDC. Latempeteinfo/ via Oyebi