RDC : les États-Unis offrent un lot d’équipements de travail à la Cour des comptes pour une valeur de 100.000 USD

Avr 4, 2024 - 14:48
 0
RDC : les États-Unis offrent un lot d’équipements de travail à la Cour des comptes pour une valeur de 100.000 USD

La Cour des Comptes de la République Démocratique du Congo (RDC) vient d’être équipée d’un lot important de matériels informatiques. Il s’agit d’un don du Gouvernement américain d’une valeur estimée à 100.000 dollars américains.

Ce don comprend 63 ordinateurs portables et de bureau, 11 imprimantes, 16 scanners, 14 onduleurs, 6 splits d’air conditionné et 5 projecteurs.

Le tout était remis au Premier Président de la Cour des Comptes, Jimmy Munganga, par l’Ambassadeur des États-Unis d’Amérique en poste à Kinshasa, Lucy Tamlyn.

D’après la diplomate américaine, cette aide du Gouvernement américain vise à améliorer les conditions de travail des agents de cette institution de contrôle financier pour favoriser une croissance économique en République Démocratique du Congo (RDC).

« L’aide des États-Unis vise à investir dans les personnes et les institutions, à créer les conditions d’une croissance économique inclusive. Pour que ces activités réussissent, une bonne gouvernance des actifs et des ressources de l’État est nécessaire », a-t-elle déclaré.

Bénéficiaire de cet acte de générosité du Gouvernement américain, Jimmy Munganga, Premier Président de la Cour des comptes, a indiqué que ce don est un soutien essentiel pour l’accomplissement des missions assignées à cet organe de contrôle juridictionnel.

« Pour accomplir ses tâches de manière efficace et efficiente, la Cour des comptes a besoin des ressources humaines certes, mais aussi de ressources matérielles et techniques. Avec le geste posé en ce jour, le Gouvernement américain vient apporter un appui à la RDC à travers sa Cour des comptes. », a affirmé Jimmy Munganga.

Il faufrait noter que la République Démocratique du Congo a encore des efforts à fournir pour améliorer sa position dans la lutte contre la corruption.

Ce don des États-Unis d’Amérique, officialisé par la signature d’un acte de cession entre les deux parties, est un appui considérable dans la lutte contre la corruption et la mauvaise gestion des finances publiques. Zoomeco.net/ via Oyebi