Ituri : Arrestation des éléments FARDC qui ont fui la guerre contre le M23 au Nord-Kivu

Mai 15, 2024 - 13:03
 0
Ituri : Arrestation des éléments FARDC qui ont fui la guerre contre le M23 au Nord-Kivu

Les Forces armées de la RDC (FARDC) et de la police Nationale Congolaise (PNC) ont mis la main sur 53 présumés criminels opérant dans plusieurs entités dont la ville de Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri. Ces derniers ont été présentés, le mardi 14 mai 2024, au gouverneur de l’Ituri, le lieutenant général Johnny Luboya N’kashama.

Sur les 53 présumés criminels, 20 ont été arrêtés par les forces armées de la République Démocratique du Congo. Selon l’armée, parmi les 20 présumés criminels se trouvent 6 éléments FARDC qui ont été arrêtés dans le territoire de Mambasa après avoir fui les fronts contre les rebelles M23/RDF dans la province du Nord-Kivu.

Au total, 9 autres sont des civils arrêtés par le services de renseignements des forces armées dans le territoire d’Irumu après avoir été pris dans le ravitaillement et le recrutement en faveur des rebelles Ougandais de l’ADF. Il y a aussi des 2 autres militaires congolais arrêtés pour vol et vente des armes en territoire d’Irumu.

Par ailleurs, 33 autres présumés inciviques ont été arrêtés par des agents de la Police nationale congolaise. Le commandant de la police à Bunia, le commissaire supérieur principal Abeli Mwangu, note que dans ce lot, se trouvent 6 éléments FARDC et de la police arrêtés pour vente des chanvres:

D’après cet officier de la police, 15 autres personnes ont été maîtrisées avec une arme et plusieurs stupéfiants, notamment des chanvres et des boissons fortement alcoolisées. Il y a aussi 7 femmes arrêtées pour commercialisation des produits prohibés.

Trouvant scandaleux la présence des éléments des forces armées de la République Démocratique du Congo parmi ces présumés criminels, le gouverneur Luboya a invité la justice à se saisir du dossier pour que ces derniers servent d’exemple aux autres. actu30/ via Oyebi