RDC: rencontre entre Felix Tshisekedi et le cardinal Fridolin Ambongo pour apaiser les tensions

Mai 17, 2024 - 08:58
 0
RDC: rencontre entre Felix Tshisekedi et le cardinal Fridolin Ambongo pour apaiser les tensions

Le président Félix Tshisekedi a reçu ce jeudi le Cardinal Fridolin Ambongo, archevêque métropolitain de Kinshasa, dans le cadre d'une rencontre visant à améliorer leurs rapports. Le Cardinal Ambongo, connu pour ses critiques envers le pouvoir en place, a discuté avec le président pour aplanir les divergences, selon des sources de l'église et de la présidence.

Contexte des tensions

En août 2023, lors de son séjour à Butembo, le Cardinal Ambongo avait critiqué l'efficacité de l'état de siège instauré dans l'Est du pays, déplorant la persistance des violences. Il avait également dénoncé l'organisation des élections par la CENI, qualifiant l'exercice de "gigantesque désordre".

Le Cardinal avait également pris position contre la levée du moratoire sur la peine de mort pour les militaires qualifiés de "traîtres". Il avait alors déclaré : "Les grands traîtres à la patrie sont ceux qui sont au pouvoir". Cette déclaration avait suivi une vague de critiques après l'annonce du gouvernement concernant l'application de la peine de mort.

Incidents récents

Le 13 avril 2024, le Cardinal Ambongo s'était vu refuser l'accès au Salon des Autorités de l'aéroport international de Ndjili, un incident qui avait suscité de nombreuses réactions. Le Cardinal avait finalement été accueilli dans le salon ordinaire avec un traitement approprié.

Quelques jours plus tard, le 28 avril 2024, Firmin Mvonde Mambu, Procureur Général près la Cour de cassation, avait ordonné l'ouverture d'une information judiciaire à l'encontre du Cardinal Ambongo, l'accusant de "violenter délibérément les consciences" et d'inciter à la révolte contre les institutions.

Réactions de la CENCO

La Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) avait déclaré suivre de près la situation concernant l'ouverture de ce dossier judiciaire. Dans un communiqué publié le 30 avril, l'épiscopat a appelé au calme, précisant que le dossier serait traité dans le respect des textes légaux du pays et de l'accord-cadre entre la RDC et le Saint-Siège.

Cette rencontre entre le président Tshisekedi et le Cardinal Ambongo marque un pas important vers la réconciliation, après une période de tensions marquée par des critiques acerbes et des accusations graves. Les deux parties semblent déterminées à améliorer leurs relations. actualité.cd/ via Oyebi